You are currently viewing Comment économiser des milliers d’euros sur son premier prêt immobilier ?
Comment économiser des milliers d’euros sur son premier prêt immobilier ?

Aujourd’hui je vous présente Déborah Goldstein, une conseillère en immobilier, qui m’a contacté il y a quelque temps pour savoir si elle pouvait partager ses conseils en immobilier.  J’ai trouvé cela très intéressant donc voici son article. Bonne lecture à tous !

 

Il est temps, vous sentez que le moment est venu pour vous de vous lancer dans la grande aventure de l’investissement immobilier ? Vous êtes locataires ou hébergés et vous entendez partout que la période est propice pour investir dans la pierre… vous avez raison ! Mais attention, il n’est pas question de vous faire avoir, de faire des erreurs ou encore d’arriver au premier rendez-vous avec votre banquier et de passer pour un débutant en ne maîtrisant aucune base du sujet. J’ai décidé aujourd’hui de vous partager quelques astuces et techniques pour ne pas faire exploser votre budget mensuel et surtout optimiser votre capacité d’emprunt au maximum.

 

Faire soi-même le travail du courtier, pourquoi ?

Notre société actuelle adore les intermédiaires, tout est sujet à générer de l’argent, on paye une plateforme de livraison à domicile indépendante pour se faire livrer notre fast food, on fait appel à un service de conciergerie pour réserver le meilleur voyage ou pour emmener notre costume au pressing et j’en passe il existe tellement d’exemples ces dernières années de l’arrivée de nouveaux acteurs. Aujourd’hui, on pense que parce qu’on a délégué une opération et qu’on paye pour celle-ci elle sera réalisée mieux ou plus rapidement. En soit pourquoi pas, dans certains cas, cela permet de se focaliser sur autre chose pendant ce temps. Cependant, il ne faut pas plonger dans l’erreur de la généralisation de cette théorie à tous les services. Pour un investissement immobilier en
l’occurrence, soit un évènement essentiel de votre vie qui ne se reproduira qu’une ou deux fois tout au plus, croyez-moi on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Oui mais vous allez me dire que votre meilleure amie et la cousine germaine de votre dentiste a fait appel à un courtier et elles en ont été très satisfaites. Alors vous pensez faire pareil. Oui elles le sont, mais tout simplement car elles ne savent pas encore qu’elles auraient pu économiser 5000€ en cherchant quelques petites informations simples sur internet. Enfin, tout s’est bien passé, elles ont signé, elles ne savent pas quoi mais elles ont les clefs de leur maison c’est le principal ! Ce n’est pas le scénario que je vous souhaite, attention je suis loin de jeter la pierre au métier de courtier, je vous propose simplement une solution alternative dans laquelle vous êtes maître de votre projet, vous analysez les propositions de votre banque sans la présence d’un intermédiaire financier qui ajoute à vos critères ses exigences personnelles qui viendront parasiter le rendement de l’opération. Tout dépend du montant de l’opération et du courtier mais en général, les frais de courtier sont en moyenne de 1000€. Vous pensez que cela suffit à sa rémunération mais non, il a souvent signé des engagements avec certaines banques pour lesquelles il a l’habitude de travailler et d’apporter des dossiers. Il touchera donc votre argent (les frais de courtage) ainsi qu’un pourcentage sur le montant de votre prêt versé par l’établissement financier qu’il aura choisi pour vous. Je ne vous fais pas un dessin, dans cette situation, ses intérêts sont en conflit avec les vôtres… Son travail est donc de vous persuader qu’il a été utile dans la transaction en gérant les correspondances avec le banquier et en grossissant le langage financier pour vous rassurer, vous expliquer et dédramatiser la situation. Je vous rassure, votre banquier pourra tout autant réaliser ce travail, il sait aussi faire des photocopies, il a à coup sûr les qualités d’un grand pédagogue dans un domaine dans lequel il excelle et encore mieux, il sera à vos côtés pour tous les évènements de votre vie pendant les 25 prochaines années (du moins ses futurs collègues qui seront informés de votre dossier dans la banque depuis le départ).

 

Que faire avant son premier rendez-vous avec la banque ?

Alors qu’est ce que je vous conseille ? Tout d’abord, il faut savoir qu’il est utile de prendre des rendez-vous physiques avec 3 banques pas plus. Oui mais il y a une dizaine de banque sur la place,  lesquelles choisir ? Bien que le taux ne fasse pas tout, il reste un bon indice pour connaître quelle banque actuellement a stratégiquement choisi d’être compétitif sur le sujet et donc sera prête à vous accorder les meilleures conditions financières. En effet, les établissements financiers sont maîtres de tout. Ils choisissent leurs taux et peuvent les modifier plusieurs fois par an cela pour ajuster leur stratégie commerciale. Lorsque leurs objectifs en prêts immobiliers sont réalisés, les banques choisissent volontairement d’augmenter leur taux pour augmenter leur marge, vous n’aurez donc pas de marge de négociation avec celles-ci, l’objectif est de sélectionner les 3 établissements bancaires les plus compétitifs. Pour cela, vous pouvez consulter le site
https://www.meilleurtaux.com/credit-immobilier/info-des-taux/ afin de comparer les différents taux qu’exercent les banques en ce moment en fonction de la durée souhaitée. Vous avez également la possibilité sur le site meilleurtaux.com de faire vos simulations et d’ajuster les montants, histoire d’arriver au rendez-vous à la banque avec une belle idée de ce que vous souhaitez.

Qu’est ce que je peux négocier avec mon banquier ?

Vous avez déjà économisé 1000€ minimum de frais de courtier, maintenant il est important de savoir quels sont les éléments à négocier avec son banquier car oui votre banquier est un négociateur mais attention il ne souhaite pas vous piéger, il souhaite simplement que vous et lui parveniez à trouver un terrain d’entente agréable pour tout le monde. Pour savoir quoi négocier, il est important de connaître les différents éléments sur lesquels vous pouvez gagner de l’argent sur votre prêt immobilier.

Les points à négocier sont donc :
– Le taux
– Les frais de dossier
– Les indemnités de remboursement anticipé
– L’assurance décès invalidité

Le taux du prêt et la mensualité de votre assurance décès invalidité sont les points sur lesquels vous pouvez très facilement gagner des dizaines de milliers d’euros d’un seul coup puisqu’ils sont proportionnels au montant du prêt. Vous ne pourrez pas tout négocier de toutes les façons, alors ne vous essoufflez pas à essayer de gagner 200€ sur vos frais de dossier alors que vous pouvez en gagner 10 000 sur votre taux et sur votre assurance décès (ADE). Gardez votre énergie et acceptez les 1000€ de frais de dossier.

Quelles sont les bonnes techniques pour que mon banquier accepte de négocier ?

Maintenant que vous savez sur quoi travailler et combien vous pouvez y gagner, il est important de savoir comment vous y prendre pour que votre banquier accepte votre négociation. C’est beaucoup plus simple que ce que vous pouvez imaginer, votre banquier a une baguette magique très puissante, en un clic il a la possibilité de vous faire gagner des milliers d’euros mais à vous de savoir comment le convaincre.

 

Voici quelques conseils pour y parvenir :
– Demandez-lui ce qu’il souhaite et soyez souple, il voudra certainement des contreparties très simples telle qu’une assurance habitation ou voiture, écoutez-le et notez.

– Ne soyez pas têtu, ce n’est pas car vous êtes chez votre assureur depuis 10 ans qu’il est forcément meilleur que l’assurance de votre banque, bien au contraire, les banques qui gèrent votre compte ont un plus grand intérêt à mieux vous assurer et mieux vous rembourser en cas de sinistre, elles ne veulent pas que votre compte passe dans le rouge ! Votre assureur lui, ce n’est pas son problème que vous soyez pauvre. Et cette concession
peut vous faire gagner des milliers d’euros sur 25 ans, réfléchissez-y bien.

– N’entrez pas en conflit avec votre banquier et ne cherchez surtout pas à faire du chantage en attendant qu’il vous prie de faire votre prêt chez lui, c’est la pire des méthodes ! La plupart des gens pensent à tord que faire jouer la concurrence ouvertement en criant haut et fort : « oui mais en face ils me proposent moins attention je vais aller chez eux » Non, votre banquier n’a pas le temps pour ça, il a beaucoup de clients et un client de plus ou de moins il ne se battra pas surtout en cette période où les prêts immobiliers ne rapportent rien aux banques, c’est tout ce qui gravite autour qui leur rapporte de l’argent ! Votre banquier sera plus sensible à une personne qui valorise son entreprise, qui lui fait confiance et qui n’est pas conflictuelle.

 

Ces techniques peuvent vous paraître trop simples pour l’énorme économie qui en découle mais croyez-moi elles marchent !

Après cela, vous n’aurez plus peur de vous lancer et vous serez fiers d’avoir réussi tout seul à économiser des milliers d’euros sur votre prêt immobilier, alors foncez  !

 

Vous pouvez retrouver mon e-book, « Mon premier achat immobilier » de Déborah Goldstein  sur Amazon ⇒ https://amzn.to/2WIC1J6

 

Capture

 

Vous pourrez y trouver mes précieux conseils de conseillère en immobilier avant de vous lancer dans la grande aventure. Vous aurez des exemples détaillés sur comment économiser beaucoup d’argent sur votre prêt mais aussi sur les différentes étapes de votre achat, les pièces à apporter le jour du rendez-vous en fonction de votre projet, comment calculer votre capacité d’emprunt pour savoir combien vous pourrez emprunter mais aussi les différents cas dans lesquels vous pouvez avoir le droit à un prêt à taux 0 et ses avantages. C’est une mine d’informations simples à comprendre en 25 pages vous y trouverez les réponses à toutes vos questions.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La publication a un commentaire

  1. Djahann

    Normalement, il n’y a pas de frais de courtier car ils sont payés par la banque pour le « remercier » du contrat….